Radiodiagnostic et Imagerie médicale

Coordonnateur du DES et ses coordonnées

  • Pr Christophe Chagnaud
  • christophe.chagnaud@ap-hm.fr
  • Service de radiologie
  • CHU Conception
  • 147 Bd Baille, 13385 Marseille Cedex 05
  • Tel : 04 91 38 39 00/04/05

Mot des référents

 

Spécialité diagnostique et thérapeutique, la radiologie ouvre de vastes possibilités à tout interne motivé. Pourquoi motivé ? Parce que c’est un internat long (5 ans) et contraignant…surtout à Marseille !
Les horaires sont lourds (en moyenne 8h-18h ou 20 h -voire plus- tous les jours, avec astreinte un samedi matin sur trois) et les plannings de garde chargés, mais la qualité de l’enseignement, l’excellente ambiance et le soleil quasi quotidien rendent cet internat attractif.

 

L’interne est vite autonomisé (parfois un peu trop vite dans certains services !), et gère ses vacations d’échographie et de scanner avec l’aide d’un sénior en cas de besoin. Les vacations d’IRM sont elles assurées par un binôme sénior / junior, et permettent à l’interne une formation privilégiée sur cette technique de plus en plus accessible.
Selon les sites, les internes sont spécialisés par organe ou au contraire bénéficient d’une approche globale ; l’idéal à la fin des 5 ans étant d’avoir découvert toutes les facettes de cette profession. Cela implique de bonnes connaissances en anatomie mais aussi en clinique et en thérapeutique, pour pouvoir conseiller les cliniciens et répondre à leurs attentes.
Le rôle du radiologue comme participant actif à la prise en charge du patient est particulièrement important en pédiatrie, où l’interaction avec les pédiatres et les chirurgiens est pluri-quotidienne.

 

Les amateurs de gestes seront aussi comblés : la radiologie interventionnelle se développe chaque jour un peu plus, et les interventions possibles sont vastes, de l’embolisation d’un anévrisme cérébral au traitement d’une lésion pulmonaire par radiofréquence, en passant par le drainage de collections profondes ou les infiltrations intra-articulaires ; tous les organes et pas mal de pathologies sont susceptibles de passer entre les mains d’un radiologue.
Autre point positif, et pas des moindres, la possibilité de remplacer en privé au cours de son internat, et donc d’arrondir confortablement ses fins de mois !

 

Enfin, concernant les débouchés, il y en a peu à l’hôpital (comme partout) MAIS il y en a beaucoup en privé, notamment grâce au départ en retraite de nos confrères plus âgés et à la constitution de groupes de radiologues de plus en plus nombreux, tournant sur plusieurs sites privés ou publics pour avoir accès à des plateaux techniques complets.

 

Coordonnées des référents

 

Julien Panneau : j.panneau@gmail.com

Antoine Planche : ant.planche@gmail.com

 

 

Maquette du DES

  • Formation pratique :
    Depuis le 1 er novembre 2002, la durée du DES est de 5 années soit 10 stages de 6 mois.

    • 8 stages validés dans des services agréés pour le DES de Radiodiagnostic et Imagerie médicale. Ces huit semestres doivent être accompli dans au moins deux services différents. Parmi ces 8 semestres, cinq au moins doivent être
    • Réalisés dans des services Hospitalo-Universitaires ou conventionnés dirigés par un hospitalo-universitaire.
    • 2 semestres validés dans des services agréés pour des DES ou DESC autres que le DES de Radiodiagnostic (Spécialité « clinique », anatomie pathologique, médecine nucléaire, éventuellement Laboratoire de Recherche).
    • Services non Hospitalo-Universitaires
      D’après la réglementation générale des DES, les internes doivent effectuer au minimum 2, au maximum 3 stages dans des services non Hospitalo-Universitaires. Le minimum de 2 peut être ramené à 1 par le coordonnateur inter-régional du DES en fonction des exigences de formation de la spécialité et des capacités de formation de la subdivision d’internat.
    • Stages en dehors de la région
      Les internes ont la possibilité (théorique) de réaliser trois semestres dans des services hors de leur subdivision d’origine. L’une des conditions est la validation préalable de 4 semestres dans la subdivision d’origine.
    • Stages à l’étranger
      Sous conditions, les choix à l’étranger et dans les hôpitaux du Service de Santé des Armées sont autorisés.
    • Année de recherche
      Les internes peuvent bénéficier à partir de la deuxième année d’une « année recherche » dans un laboratoire français agréé. Cette année n’est pas décomptée dans le durée de 5 ans du DES.
  • Formation théorique :
    Nous bénéficions d’un cours de DES un vendredi après-midi sur deux, avec une pause en juillet et août. Ces cours sont gérés par les PUPH et les assistants marseillais.
    Un mardi par mois, un enseignement destiné aux professionnels libéraux, gratuit pour les internes, est assuré via FORIMED PACA.

    Au cours de son cursus, l’interne de radiologie doit valider 5 modules de base (radioprotection / rayons X et tomodensitométrie / ultrasons / IRM / recherche et innovation en imagerie). Les cours sont assurés à Nîmes pour l’échographie, à Paris pour les autres matières, au cours de trois semaines d’enseignement entre décembre et mars.
    Un examen national a lieu tous les ans au mois de juin.

    Pour valider le DES de radiologie, il faut avoir réussi les 5 modules de base, et il faut présenter un mémoire de DES.
    En septembre chaque année, une évaluation nationale permet d’estimer le niveau des différents internes et leur évolution au cours de l’internat. Il n’y a pas de note minimale ou de sanction en cas d’échec ; c’est un suivi du parcours de l’interne.

Stages ouverts et budgétés

  • CHR Marseille – Hôpital Timone adultes : Service Bartoli / Moulin & Service Girard
  • CHR Marseille – Hôpital Timone enfants : service Petit
  • CHR Marseille – Hôpital Conception : service Chagnaud
  • CHR Marseille – Hôpital Nord : service Panuel
  • CHR Marseille – Hôpital Sainte Marguerite : service Champsaur
  • Institut Paoli Calmettes : service Sarran
  • Centre Hospitalier d’Avignon : service Ardwison / Roumieu
  • Hôpital d’instruction des armées Saint-Anne : service Arteaga

Stages agréés mais sans poste d’interne actuellement

  • Centre Hospitalier du pays d’Aix : service Bryselbout
  • Hôpital d’instruction des armées Laveran : service Geffroy
  • CHR Marseille – Hôpital Timone adultes : service Guye

Agenda des cours de DES

Nous bénéficions d’un cours de DES un vendredi après-midi sur deux, avec une pause en juillet et août. Ces cours sont gérés par les PUPH et les assistants marseillais.
Un mardi par mois, un enseignement destiné aux professionnels libéraux, gratuit pour les internes, est assuré via FORIMED PACA.

Problèmes rencontrés dans la spécialité

On ne va pas vous le cacher, le rythme marseillais est plus difficile que dans beaucoup de spécialité, et les inter-CHU qui viennent se former à Marseille sont souvent très surpris de la quantité de travail par rapport à leur ville d’origine.

La plupart du temps l’encadrement est correct, mais il arrive dans certains stages que les internes, mêmes jeunes, soient livrés à eux-mêmes : et c’est souvent très stressant !
Heureusement, les gardes sont séniorisées, avec sénior sur place à La Timone, La Conception ou à l’hôpital Nord, et le repos de garde est accordé dans tous les services.
Le problème des postes de CCA ou d’assistant spécialisé se pose, comme dans toutes les disciplines, et les grosses promotions auront peut être des difficultés dans les années qui viennent à trouver des places.

Liens vers les associations nationales et Marseillaise

  • Mail de l’AMIR (Association Marseillaise des Internes de Radio) : internesradiomarseille@yahoo.fr
  • Site de l’UNIR (Union Nationale des Internes de Radio) : Votre lien
  • Site du CERF (Collège des Enseignants de Radiologie de France) : Votre lien