Neurochirurgie

Coordonnateur du DES

  • Pr Henry DUFOUR
  • Hôpital de la Timone
  • 264 rue Saint Pierre, 13005 Marseille
  • Tél secrétariat : 04 91 38 55 45
  • Fax : 04 91 38 42 35
  • henry.dufour@ap-hm.fr

Mot du référent

La Neurochirurgie est la discipline qui consiste en la prise en charge diagnostique et au traitement chirurgical des pathologies du système nerveux. Cette spécialité est axée sur un système et non uniquement sur une région anatomique.

Le Neurochirurgien peut être amené à opérer au niveau du cerveau, de la moelle épinière et/ou de la colonne vertébrale au cours d’une même journée. La population de patients pris en charge en neurochirurgie est très large : des anomalies congénitales du nouveau-né, aux pathologies tumorales, vasculaires, traumatiques, et/ou infectieuses du cerveau et de la moelle, ou encore des pathologies dégénératives de la colonne. Le Neurochirurgien est également capable d’interpréter de nombreux examens neuro radiologiques au cours de sa prise en charge, tel que le scanner, l’IRM, et l’artériographie.

La Neurochirurgie est une des plus jeunes spécialités chirurgicales (fin XIXe siècle), et donc promis a une évolution rapide. Les internes qui aspirent à une carrière neurochirurgicale doivent s’intéresser à la complexité et aux détails du système nerveux et faire preuve de curiosité intellectuelle. Ils doivent être endurants et rigoureux au cours de leur internat, ainsi que pendant les interventions qui peuvent durer plusieurs heures.

La Neurochirurgie est une discipline qui s’adresse à ceux qui trouvent le système nerveux fascinant et qui sont motivés par le geste chirurgical. Ceux qui s’y engagent doivent être pleinement conscients de l’investissement personnel demandé, de savoir qu’ils seront confrontés régulièrement à la mort, et aux prises de décisions parfois délicates concernant les fonctions vitales comme le langage, la motricité, la vision, la sensibilité etc…

Le Neurochirurgien a un devoir de communication vis a vis du patient et de ses proches à propos de sa qualité de vie, et des risques et bénéfices de l’intervention chirurgicale. De nombreuses sur-spécialisations sont possibles après l’internat tel que : la neurochirurgie pédiatrique, la chirurgie rachidienne, la neurochirurgie vasculaire, la neuro-oncologie, la chirurgie de l’épilepsie, la neurochirurgie fonctionnelle ou encore la neuro-radiochirurgie.

Tous les internes réalisent ensuite un assistanat d’une durée de 2 ans, renouvelable par année pour une durée maximale de 4 ans. Il peut correspondre souvent à une sur-spécialisation mais il est important de se renseigner auprès des équipes, pour les possibilités envisageables pour la suite.

Maquette du DES

10 semestres d’internat, dans un but d’harmonisation internationale, il est possible que cette durée soit un jour prolongée à 12 semestres.

  • 5 semestres minimum dans des services validant pour la neurochirurgie *
  • 2 semestres dans des disciplines chirurgicales autres que la neurochirurgie

(Certains coordonnateurs en France, n'exigent qu'un seul semestre ce qui est le cas à Marseille au vu des nombreux terrains de stages offerts). Celui-ci doit être cohérent avec vos objectifs de formation : Vasculaire, Orthopédie, ORL, Thoracique …

  • 1 semestre doit être, si possible, réalisé en dehors du CHU d’origine (Inter-CHU)
  • 1 semestre en Neurologie – stage clinique médical

*Stages ouverts et validants au CHU de Marseille

  • Hôpital de la Timone
    • Service de Neurochirurgie du Pr DUFOUR
    • Service de Neurochirurgie Fonctionnelle Stéréotaxique et Radio-chirurgie du Pr REGIS
    • Service de Neurochirurgie Pédiatrique Pr SCAVARDA
  • Hôpital Nord: Service de Neurochirurgie du Pr ROCHE
  • Hôpital d’Instruction des Armées Sainte-Anne (Toulon): Service de Neurochirurgie

 

Coordonnée Référent Interne

Guillaume Baucher : guillaume.baucher@ap-hm.fr

 

Formation théorique

  • 1 journée et demi de cours sur un thème du programme de DES dispensé tous les 6 mois à Marseille, Nice ou Montpellier.
  • Journées Nationales d’Enseignement tous les ans à Paris en septembre.
  • Inscription facultative aux cours d’enseignement supérieur commun (SFNC, SNCLF), à divers DU-DIU (microchirurgie vasculaire, rachis, neuro-oncologie…)

Problèmes rencontrés dans la spécialité

  • L’activité neurochirurgicale s’exerce quasi exclusivement à l’hôpital public, les possibilités d’exercice en libéral sont limitées, et les remplacements ne sont possibles qu’après l’internat.
  • A Marseille, la neurochirurgie du système nerveux périphérique (ex : canal carpien…) n’est pas du ressort de la spécialité, mais est réalisée par d’autres spécialités chirurgicales (ex : chirurgie de la main)

Liens utiles