Médecine du travail

Coordonnateur du DES et ses coordonnées

Coordonnateur du DES : Pr. Marie-Pascale LEHUCHER-MICHEL (Marie-pascale.LEHUCHER@ap-hm.fr)

Responsable d’enseignement : Dr Irène SARI-MINODIER (irene.sari-minodier@univ-amu.fr)

Mot des référents

La Médecine et Santé au Travail une spécialité dont l’image véhiculée est parfois dévalorisante et peut s’expliquer par l’état d’esprit des études de médecine qui prône l’attitude thérapeutique et le soin au détriment de l’aspect préventif. Il existe également une méconnaissance de la spécialité puisque les étudiants n’ont pas la possibilité au cours du 2nd cycle d’effectuer un stage dans un service de Médecine et Santé au Travail.

Il s’agit pourtant d’une spécialité pluridisciplinaire et intéressante qui se renouvelle constamment pour s’adapter aux besoins de santé des travailleurs.

Le décret du 27/12/2016 relatif à la modernisation de la Médecine du Travail a modifié le suivi réglementaire en santé au travail des salariés et renforcé le rôle du Médecin du Travail qui est le manager d’une équipe pluridisciplinaire : Collaborateur Médecin, Interne, IDEST (Infirmier en Santé au Travail), IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels), Psychologue du Travail, Ergonome….

La réforme de la Médecine du Travail (2016) a modifié la notion d’aptitude. Secondé par son équipe (Médecin Collaborateur, Interne et IDEST) qui réalise des visites d’information et de prévention pour les travailleurs ne présentant pas de risque professionnel défini, le Médecin du Travail effectue des visites médicales d’aptitude pour les travailleurs relevant d’un suivi individuel renforcé (exposition professionnelle à l’amiante, au plomb, aux agents CMR, au risque hyperbare….). Le tiers temps se compose, entre autres, de la réalisation d’études de poste et de participation aux CHSCT. Le Médecin du Travail est également le conseiller de l’employeur et il émet des préconisations d’adaptation du poste de travail.

Au-delà de l’aspect enrichissant et varié de la spécialité, la Médecine du Travail permet le plus souvent de concilier vie professionnelle et familiale.

Face aux nombreux départs à la retraite de nos confrères dans les prochaines années à venir, les besoins en Médecins du Travail ne vont cesser de s’accroître.

Coordonnées des référents

Pierre Roy : pierreroy@live.fr

Chloé Hiver : chloe.hiver@free.fr

 

Maquette du DES

4 ans= 8 semestres

  • Formation pratique
    Dans le but d’une formation intégrant à la fois les qualités de « médecin » et de spécialiste en « santé au travail », l’enseignement pratique du D.E.S. de médecine du travail comporte 8 semestres de stage se répartissant comme suit :
  • 4 semestres dans des services agréés au titre de la DISCIPLINE : dont au moins 3 dans des services validant la formation clinique et réalisés au cours des 4 premiers semestres (cf. tableau ci-dessous et points 1et 2),
  • 4 semestres dans des services agréés au titre de la SPECIALITE (maître de stage diplômé de médecine du travail): dont un au moins dans un service hospitalier et un dans un service extrahospitalier (cf. tableau ci-dessous et points 3 et 4).
  • Formation théorique
    • 1 à 2 journée(s) de cours par mois (lundi jusqu’à présent),
    • Participation effective de l’interne à l’enseignement interactif du D.E.S. (préparation de PowerPoint encadrée par un enseignant)
    • Cours du DU infirmier santé travail six semaines dans l’année (2 ans pour assister à l’ensemble des cours), seul 2 à 3 journée de cours spécifiques aux internes par an

DESC et DIU Accessibles

Addictologie en théorie, mais pas de postes de CCA en réalité (plutôt réservés aux psychiatres !)

Problèmes rencontrés dans la spécialité

Un nombre de cours spécifiques aux internes en declin, remplacés par des cours de DU infirmier sané travail, de niveau parfois non adaptés aux DES médecine du travail. Un risque à court terme de manque de place de stage clinique ouvert.

Stages ouverts et budgétés

Vous trouverez les informations nécessaires via ce lien: Votre lien

Stages agréés au titre de la Discipline Stages agréés au titre de la Spécialité
Stages validant la formation clinique Stages hospitaliers
Pneumologie Laboratoire de biotoxicologie
Rhumatologie CPP
EFR* MTPH* Timone (coordination)
Dermatologie MTPH Nord
Psychiatrie
Oncologie
Médecine Physique et Réadaptation
CPP*
Maladies Infectieuses
CAP* avec gardes aux urgences
ML* avec gardes aux urgences
Stages ne validant pas la formation clinique Stages extrahospitaliers
MDPH* Service de santé au travail extrahospitaliers
CAP et ML (sans garde aux urgences)
(reliquat de l’ancienne maquette)
Biologie de la reproduction
(inter-entreprises ou autonomes)
Santé publique.
Observatoire Régional de la Santé
DIRECCTE* (Inspection Médicale du Travail)
….

EFR : Epreuves Fonctionnelles Respiratoires
CAP : Centre AntiPoison
CPP : Consultation de Pathologies Professionnelles
MTPH : Médecine du Travail des Personnels Hospitaliers
MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées
ML : Médecine Légale
DIRECCTE : Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi